Étapes préliminaires à la création d’un site web

Étapes préliminaires à la création d’un site web

Dans cet article je partage avec vous une méthode optimisée de préparation à la création d’un site web, c’est-à-dire les étapes préliminaires souhaitables AVANT la programmation du site.

Dans l’article suivant j’aborde en détail Comment créer un site web.

Si vous désirez faire vous-même la programmation de votre site web, cela vous fera gagner beaucoup de temps et éliminera les hésitations. Si comptez engager un webmestre, il vous sera plus facile de le guider, obtenir un estimé et comprendre son langage. Vous économiserez ainsi temps et argent en lui fournissant un plan clair, précis, sans ambiguïté et congruent avec votre vision.

Votre site web vous représente, il est une publicité qui travaille pour vous 24 heures sur 24. Il est donc fondamental de bien le penser et de lui donner l’attention qu’il mérite dès de sa mise en œuvre initiale. Cet article vise à vous y aider.

Voici donc les étapes fondamentales à prendre en compte AVANT même de penser à faire la programmation.

1 – Recherche de concurrents, survol du domaine

Avant de me lancer tête baissée dans la création d’un nouveau site web, pour moi ou pour un client, je prends le temps de me donner une perspective vaste du domaine ou du sujet dont il traitera. Je fais une recherche par mots clés sur Google pour déterminer qui sont les concurrents et, parmi eux, les leaders. Je suggère à mes clients d’en faire de même afin qu’ils réalisent qu’ils ne sont pas les seuls à vouloir être en tête de liste de Google dans leur domaine et qu’il leur faut se dépasser s’ils veulent se démarquer.

À cette étape, j’examine attentivement l’architecture et le contenu des sites les plus intéressants afin de comprendre pourquoi ils sont bien référencés sur les outils de recherche. Cela me sert d’une part à activer mon inspiration, à me donner des références et des idées fraiches et d’autre part à me différencier d’eux, à trouver la niche du nouveau site à créer.

Si je vois des éléments intéressants sur des sites concurrents je les prends en note afin de les incorporer dans le nouveau site, de manière intelligente et créative, en me rappelant cette citation de Picasso: «Les bons artistes copient, les grands artistes volent».

2 – Nom de domaine

Le nom de domaine est l’élément le plus important d’une identité web. Il peut être choisi pour identifier le nouveau site avec le nom d’une entreprise, un nom personnel, des mots clés ou autres.

Puisque le nom de domaine est la pierre de touche d’un site web, de son image de marque, il doit être choisi méticuleusement afin qu’il soit efficace à tous les niveaux, à court et à long terme.

Il ne devrait pas être changé par la suite, sous peine de nuire à votre référencement ou de créer de la confusion. Certains visiteurs pourront l’avoir ajouté à leurs favoris ou avoir gardé une carte d’affaires avec votre ancienne adresse web. Voilà donc pourquoi il est très important de prendre le temps d’y réfléchir profondément avant de passer à l’achat et de le mettre officiellement en ligne.

Conseils à retenir lors de son achat :

  • Optez pour le .com
  • Gardez le nom court
  • Prononcez-le facilement
  • Épelez-le facilement
  • N’utilisez pas de traits-d’unions
  • N’utilisez pas d’accents (é, à, è)
  • Ajoutez des mots-clés dans votre nom de domaine
  • Achetez aussi les extensions connexes (.ca, .info, .biz)

J’achète mes noms de domaine chez Rebel.ca mais il existe plusieurs autres registraires fiables et dignes d’intérêt.

Dès que le nom de domaine est acheté il me suffit de le faire pointer vers mon hébergeur ou vers celui de mon client.

3 – Choisir un hébergeur

L’hébergeur offre un espace sur un serveur, ce qui est l’équivalent d’un terrain pour y construire une maison. Il existe des services d’hébergement de site web gratuits, mais je ne recommande pas cela si vous voulez garder la maitrise de la situation.

Le plan d’hébergement me donne accès à un panneau de contrôle (Cpanel) où je peux gérer les sites web, les noms de domaine, les courriels et plus. Je suggère celui offert par Bluehost.com ou par Likuid.com. La majorité de mes clients y sont hébergés, tout autant que moi-même. J’apprécie leur service à la clientèle et la facilité d’opération du panneau de contrôle.

Même si je suis engagé en tant que programmeur ou webmestre, j’invite mes clients à avoir leur propre plan d’hébergement, ce qui leur assure de garder la maitrise de la situation en tout temps. Ils peuvent choisir, à tout moment, de changer le mot de passe afin d’être les seuls à avoir accès aux fichiers et aux bases de données, ou, au contraire, ils peuvent partager le mot de passe avec leur webmestre.

4 – Rédiger le plan du site

Le plan du site web – quelques points importants:

  • établir un menu clair (catégories, sous-catégories)
  • porter une attention particulière à la page d’accueil (première impression)
  • trouver des titres évocatifs pour chaque section
  • choisir des élèments graphiques (couleurs du site – penser à la psychologie des couleurs, polices, taille du texte, etc)
  • penser aux multimédia (images, vidéos, etc) qui accompagneront le contenu textuel

Le plan du site est le guide fondamental qui permet ensuite de créer rapidement et efficacement un site web. Il en est le squelette, sa structure interne. Je suggère donc à tous mes clients de bien prendre le temps de penser à l’architecture de leur site et j’en fais de même lorsque je réalise mes sites personnels.

Ainsi je détermine à l’avance toutes les pages et les sections que je veux y voir apparaître. Je les classe par ordre d’importance et j’imagine l’architecture du menu. Le menu est un élément particulièrement important dans la conception d’un site web puisqu’il s’agit des liens qui nous permettent de naviguer de page en page et d’en comprendre la structure. Il doit être possible d’accéder à tous les pages rapidement et intuitivement.

Le plan peut d’abord être fait de manière informelle, sur du papier: ceci permet une grande liberté de création, car il peut être créé n’importe où lorsque l’inspiration frappe à la porte. Ensuite, il peut être transposé « au propre » et raffiné dans un programme tel que Word.

5 – Création du contenu

Vient ensuite la partie la plus difficile pour la majorité des gens: créer les textes. Cette étape demande beaucoup de concentration et de travail, et c’est pourquoi elle est souvent une cause de procrastination.

Bien que nos produits et services semblent évidents dans notre tête, lorsque vient le temps de les décrire concrètement dans un texte… cela est une autre histoire. Il faut trouver les mots justes, écrire avec notre cœur sans toutefois oublier d’être clair et concis.

À cette étape je suggère de ne pas penser à l’aspect graphique du site (couleurs, images, etc.) car cela peut créer une diversion et nous empêcher de faire le focus sur l’essentiel. En effet, c’est le contenu qui attire les visiteurs sur un site web, les mots clés étant de puissants attracteurs dans les outils de recherche.

Cette étape peut aussi être réalisée sur papier en premier, car souvent cela est plus rapide et intuitif. Ensuite le tout est retranscrit en format texte puis corrigé afin de bien structurer les textes et d’éliminer les fautes d’orthographe. N’hésitez pas à faire lire vos textes par des amis ou des clients afin qu’ils vous donnent leurs impressions ou des idées nouvelles pour clarifier certains points.

Lorsqu’un client me fournit du contenu mature et corrigé dans un fichier en format texte cela augmente grandement la rapidité de mise en place du site car il me suffit de faire du copié-collé. Cela élimine les ambiguïtés qui causent des allers-retours coûteux.

Voici quelques questions typiques à se poser à cette étape :

  • Quel est l’objectif principal de mon nouveau site?
  • Quels sont les produits et services que j’offre?
  • Quels sont les 20% de mes produits/services qui génèrent 80% de mes revenus?
  • Qu’est-ce qui me démarque de mes concurrents?
  • En quoi suis-je unique?
  • Quelle est ma niche?
  • 6 raisons de faire affaires avec moi?
  • Quelle est la procédure pour prendre rendez-vous ou acheter un produit?
  • Vais-je avoir une boutique avec paiement en ligne?
  • Dois-je utiliser le « je » ou le « il/elle » (1ère ou 3ième personne)?
  • Vais-je avoir un site bilingue? Mon marché, est-il le Québec, le Canada, etc?

Si vous avez besoin d’aide pour cette étape contactez-nous pour nos services de rédaction, correction et traduction de contenu.

6 – Enrichir les textes pour l’optimisation SEO

L’enrichissement des textes par des mots clés optimisés pour le référencement est une étape cruciale, mais souvent mal comprise ou oubliée.

Je suggère d’écrire tous les textes (étape 5) avant de les enrichir, afin de garder votre style et d’écrire avec votre inspiration avant tout.

Ensuite il est facile de retravailler les textes pour y inclure des mots-clés stratégiques qui amèneront les visiteurs sur votre site. Faire l’étape 6 avant la 5 risque de rendre les textes artificiels ou trop techniques.

Pour générer une liste de mots clés j’utilise l’Outil de planification des mots clés de Google. Cet outil me permet de découvrir les mots clés et expressions les plus recherchées sur Google.

Ensuite, je fais une recherche directement sur Google qui propose automatiquement les expressions les plus recherchées contenant ce mot clé. Ces expressions apparaissent en sous-menu dès qu’on entre un mot ainsi qu’en bas de page dans la section «Recherches associées à ce mot clé».

Cette étape permet de générer un champ lexical (ensemble de mots qui se rapportent à un même thème) vaste et riche qui, en plus d’optimiser le contenu, le rend plus intéressant, vivant et dynamique. Au lieu de répéter plusieurs fois le même mot, on peut ainsi utiliser des synonymes ou des expressions similaires.

Ayant en main ma liste de mots clés optimisés pour le référencement il me suffit alors de modifier mes textes en les y incluant de manière naturelle et congruente. Il fut une époque où il suffisait d’inclure une liste de mots clés en bas de page mais cette pratique est maintenant interdite par Google et autres outils de recherche. Voilà pourquoi il faut délicatement intégrer les mots clés dans les textes.

Maintenant que le contenu et la structure du site sont clairement établis, il est temps de passer à la programmation. Dans le prochain article je partage avec vous les étapes de la création et de la programmation d’un site web.

Menu